Introduction
Montesquieu est un homme cultivé, qui a beaucoup voyagé en Europe. Cette ouverture d'esprit lui permet de percevoir la société d'un regard différent.
Philosophe des lumières, il prend position dans divers de ses ouvrages dont «De l'Esprit des lois», un essai, ou les «Lettres Persanes», un roman épistolaire fictif publié anonymement à Amsterdam. Composé de 150 lettres, Montesquieu imagine la correspondance entre des grands seigneurs perses voyageant en France, Rica et Usbek, et leurs amis restés en Perse, à l'époque où Louis XIV gouvernait. Les émetteurs présentent la société apparente de la France, une occasion pour l'auteur de confronter deux modes de pensée, deux mondes opposés grâce au regard de l'étranger, source d'étonnement sur les moeurs, les coutumes et les institutions françaises. Ainsi dans cette 1ère lettre écrite de Paris en 1712 de Rica à Ibben, Montesquieu présente les mœurs parisiennes, qui laissent progressivement place aux critiques de la papauté et de la monarchie absolue de droit divin.

I. Regard du persan dans la lettre

  • Lettre persane

indication externe :
- entête : nom du destinataire , expéditeur, lieu de résidence du destinataire
- fin : lieu et date d'écriture

contenu :
- locuteur : 1ere pers. : "je" - "nous"
- destinataire : 2eme pers. : "tu" - "te"
- p. d'énonciation : correspond aux observations sur la France.
- structure :  - introduction : situation , objet de la lettre, raisons de son silence durant 1 mois
- suite : présentation des mœurs.


le nom des personnes, calendrier lunaire, lieu
--> indices orientaux :
comparaisons :
l.5 ; l.13 : "pas réglé de nos chameaux " ; l.15 : comparaison comique  "comme un chrétien"  # païens

références aux magiciens, astrologues : renvoient aux merveilles orientales

=> Réalisme, vraisemblance de la lettre.

  • Regard étranger

présent depuis un mois, "connaissent pas bien la société, pas encore familiarisé"
regard et source d'étonnement ( l.24)
--> sociétés et cultures différentes.
hyperboles : "si hautes..... " (l.5 - 6)
terme magicien : preuve qu'ils sont étrangers à cela.

=> L'auteur écrit une lettre fictive avec étonnement des mœurs de cette société français afin d'exposer deux mondes opposés et de véhiculer ses critiques.

II. Les différentes critiques

  • Mœurs  parisiennes

surpopulation de paris : immeubles hauts (l.8)
--> provocation des embarras : embouteillages, bruit (l.9)

brutalité, rapidité : impolitesse :
-   "courent, volent"
-    "éclabousser -  coups"
succession d'actions rapides (l.18 - 21) : registre dramatique (phrase rythmée)
satire des mœurs parisiennes par l'humour et la fantaisie.
--> provoque le rire et une remise en question du lent.

critique non virulente et non caractéristique des Lumières d'où la précaution ( “ne croit pas que je puisse“ )
objectif 1er : critique du système, institution.

  •     Système politique

absolutisme : mise en valeur de la puissance exercée sur ses sujets.
-  superlatif: " le + puissant " l.25
-  " il exerce son empire " l.32
-  " force et la puissance " l. 38
campagnes guerrières, soutient l'expansion de sa puissance (l.28)
système politique critiqué : vente de titres de noblesse par des fonds de guerre, grâce a "l'orgueil" et la "vérité".
critique de la noblesse, sans mérite
introduction du papier monnaie, mais production > réserves d'état : dévalorisation, faillite (l.33)
manipulation du peuple (l. 33 - 38)
critique des pseudos miracles : obscurantisme et défend la raison et l'esprit critique.
image dépréciative du roi :  "magicien" à illusionniste et manipulateur.

  •     Système religieux

pape est aussi un magicien (l.39) + puissant encore que le roi, liaison des 2 critiques.
pape est un illusionniste de la foi  (verbe “croire ”)
critique des bases (trinité) même de la religion l.42 - 43
suggestion hyperbolique des méfaits : 1000 autres (l.43)
religion repose sur la manipulation.

Conclusion
la critique parisienne est écrite pour séduire le lecteur et amorcer des critiques plus importantes caractéristiques des lumières que sont la MADD et la papauté.
par l'imagination d'une correspondance de deux Persans et par un humour fantaisiste et un aspect exotique oriental, les lecteurs sont séduits
l'adoption du regard étranger est pertinent. étant extérieur, il analyse objectivement les disfonctionnements et permet aux lecteurs d'adopter ce même regard nouveau. Cette distance favorise le changement et l'esprit critique, qui refuseront ses institutions illusionnistes.

Ouvertures
Autorité  - Diderot : dénonciation de la MADD  par l'essai pour convaincre #  la fiction pour  séduire.